Institut Notre-Dame Heusy

Ensemble, une étoile pour chacun

Projet Greenpeace « Mon air, mon école » – La pollution de l’air

 

“Nous avons été sélectionnés par Greenpeace pour participer au projet « Mon air, mon école ».
Ce projet a pour objectif de mesurer la qualité de l’air dans notre école grâce à des éprouvettes qui récolteront les particules fines de pollution.
Cela nous permettra de voir s’il n’y a pas trop de NO2 (dioxyde d’azote) dans l’air.

 

greenpeace4

 

Ce gaz peut être dangereux pour notre santé. Il s’échappe des voitures, des avions, des camions, des usines …

 

greenpeace6Nous avons placé les éprouvettes à 3 endroits de l’école : dans notre classe, dans la cour de récréation et à l’entrée de l’école.

 

Elles y resteront durant un mois et seront ensuite analysées par Greenpeace.

Nous pourrons ensuite sensibiliser les autres élèves en fonction des résultats.”

 

 

Aya, Alexandre, Charline, Alexis et Juwanna – 6ème B.

 

 

 

 

greenpeace1“Dans le cadre du projet de Greenpeace « Mon air, mon école », nous avons découvert l’importance de ne pas polluer l’air. Celui-ci peut être pollué par deux gaz : le CO2 et surtout le NO2 (dioxyde d’azote), gaz qui peut être dangereux pour notre santé.

 

 

Dans nos pays, nous essayons de ne pas dépasser la limite de 25 microgrammes de NO2, limite imposée pour ne pas avoir de problèmes de santé. Malheureusement, dans certains pays (Inde, Chine), la limite est souvent dépassée à cause des voitures et des camions.
Les véhicules au diesel et les usines sont en majorité responsables de cette pollution.
Cette limite est parfois dépassée en Belgique.

 

greenpeace2greenpeace3

 

 

Cette pollution forme des nuages toxiques, qu’on nomme « smog ». Il se forme avec le beau temps, l’absence de vent, l’absence de pluie et l’abondance de particules fines (NO2). Il se forme plus souvent dans les grandes villes.”

 

Gabriella, Téo, Sophie et Achille – 6ème B.