Institut Notre-Dame Heusy

Ensemble, une étoile pour chacun

Comment parler aux enfants de la fermeture des écoles et du Coronavirus?

Bonjour à tous,

Je voudrais vous partager la lettre de l’asbl Atouts (atouts.be) qui est un centre de formation et de supervision pour les intervenants psychosociaux de l’aide à la jeunesse. Celle-ci me semble utile et parfaitement correspondre aux réflexions et pensées de l’équipe éducative actuellement.

Nous pensons tous à vous et surtout à vos enfants ! C’est un sentiment étrange qui nous habite. Bonne lecture et courage à chacun !

Pour l’équipe, C. Dechêne, directeur

Modifier l’image

Comment parler aux enfants de la fermeture des écoles et du Coronavirus?

Les enfants ne vont plus à l’école et c’est leur quotidien qui est bousculé !

Comment discuter avec eux des mesures qui ont été prises ? Comment répondre à leurs questions? Et comment leur parler du coronavirus en fonction de leur âge et de leur sensibilité ?

Dès le plus jeune âge, vous pouvez leur présenter les choses simplement et sans entrer dans les détails :

“L’école est fermée, donc tu ne vas pas y aller pendant quelques semaines. Il y a des microbes qui pourraient te rendre malade ou nous rendre malade si tu les ramènes sur tes vêtements ou tes mains. Les endroits où il y a beaucoup d’enfants, comme les écoles, sont fermés mais aussi d’autres lieux où il y a beaucoup de personnes qui travaillent ou qui se retrouvent ensemble, comme les salles de sport, le cinéma, les restaurants … »

Il est rassurant d’inscrire les enfants dans une continuité :

« L’école est fermée, mais elle ré-ouvrira à nouveau. L’institutrice/l’instituteur va continuer de penser à toi, même si tu ne la verras pas et qu’elle ne te verra pas non plus, elle ne t’oubliera pas, tout comme les copains”

 Si l’enfant vous pose des questions, vous pouvez les lui retourner et ainsi partir de lui :

« Et toi, qu’est-ce que tu en penses ? Qu’est-ce que tu as compris ? »

Cela permet d’éviter de projeter ses propres peurs d’adulte et d’employer les mêmes mots que l’enfant pour bâtir une réponse qu’il comprendra. L’émotion avec laquelle vous allez lui parler est aussi importante que le contenu.

En ce qui concerne le virus (et les maladies contagieuses de manière générale), vous pouvez procéder de la même façon, en partant de ses questions. Répondez-y avec vos mots et/ou en montrant des vidéos ou des livres adaptés à son âge qui explique les microbes et la contagion. Vous n’êtes pas obligés d’avoir toutes les réponses, vous pouvez lui dire que vous allez vous renseigner.

Il peut être utile de lui dire que les mesures sont prises pour tout le peuple belge et que ce sont des mesures qui visent à protéger CHACUN d’entre nous.

Par contre, évitez les médias traditionnels qui s’adressent plutôt à un public d’adultes et qui sont « parfois » alarmistes. Les médias destinés aux jeunes sont probablement mieux équipés et formulent certainement les choses de manière plus compréhensible pour un jeune public.

Certains enfants ne poseront peut-être pas de question. Manifestez-lui votre disponibilité pour en parler et si vous voyez qu’il ne le fera pas de lui-même, posez-lui des questions :

« Et toi, tu as compris pourquoi vous n’allez pas à l’école pour le moment ? » « Est-ce que tu es inquiet avec ça ? » …

Soyez présents sans les submerger avec trop d’informations qui pourraient générer de l’inquiétude.

Les ados réagissent différemment. Non seulement, la plupart sera contente de ne pas devoir aller à l’école mais ils peuvent aussi avoir un comportement très désinvolte par rapport à cette actualité et par rapport aux risques ; ce qui renvoie à cette « toute puissance » dont ils rêvent. D’autres pourront être inquiets de la suite de leur année ou des impacts sur leurs familles et/ou familiers.

A nous de faire preuve de sensibilité d’une part pour « respecter » cette défense et d’autre part pour lire que cette attitude peut cacher une angoisse, des questions …

0 thoughts on “Comment parler aux enfants de la fermeture des écoles et du Coronavirus?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *