Institut Notre-Dame Heusy

Ensemble, une étoile pour chacun

A l’école à vélo, c’est fun…

 
Par quel moyen vous rendez-vous à l’école ? En voiture comme la plupart, en bus ou à pied ?

IMG_0984Ou encore à vélo, comme moi. Ce que j’aime quand je viens à l’école à vélo : je peux respirer un grand bol d’air avant ou après les cours et cela relaxe beaucoup. Peut-être que certains, comme mes copains, vont me demander  « mais pourquoi tu viens à l’école à vélo » ?

 

Premièrement, parce que j’adore le vélo et  cela fait un petit tour de plus. Deuxièmement, on fait du sport et peut-être que, comme moi, pour rejoindre votre école, vous avez des montées. Pas besoin de désespérer, je peux vous dire que la meilleure énergie dans ces moments-là, c’est le moral. Et le danger la dedans ? Eh bien du danger il y en a  mais si on roule « intelligemment   » le danger est nettement réduit. Mais il y en a encore donc il faut faire attention et particulièrement aux carrefours et à chaque rond-point.

 

Dernière chose : à Notre-Dame, il y a un endroit où l’on  « range » les vélos. Il se trouve derrière la porte d’entrée des secondaires. Emportez un cadenas si vous en avez un; on ne sait jamais.

 

 

Matthieu Dewandre. Elève de 6ème B

[Top]

L’asbl, « La belle diversité » à l’école Notre-Dame

 
Parcours intégration asbl la belle diversité Nous avons reçu ce jeudi, dans le cadre d’un des ateliers à l’intégration citoyenne donné par l’asbl « La belle diversité », des adultes de nationalité syrienne, irakienne, russe, marocaine,…. Nous les avons sentis désireux de comprendre le pays dans lequel ils se trouvaient, notre culture, le système scolaire en Belgique. Ils nous ont partagé trop brièvement leur expérience et étaient très intéressés par ce que nous leur présentions. Nous avons notamment insisté  sur l’importance de la langue, de la relation famille école, sur le fonctionnement de l’institution scolaire,… Une expérience riche et intéressante pour nous aussi. Les anciennes directrices de l’école secondaire, madame Detiffe et madame Daffnay ont ensuite présenté le fonctionnement de la scolarité 12-18 ans.

Dans le cadre de notre projet du mieux vivre ensemble, voici que l’école qui d’habitude désire s’ouvrir sur le monde, reçoit des adultes du monde désireux d’apprendre et de s’ouvrir à notre culture. Chouette initiative de l’asbl de la maman de Yélin !

B. Joris – C. Dechêne

[Top]

Grandir et mieux vivre ensemble

IMG_0928Le visuel de 3 mètres sur 4 sur lequel se trouve le slogan imaginé par nos élèves au sein des Conseils de classe et du Conseil d’école a été placé mardi 17 février 2015 par nos ouvriers sur le mur extérieur de l’école. Il est magnifique ! Merci à tous ceux qui ont œuvré à sa réalisation, des enfants à toute l’équipe enseignante.
Le slogan, « grandir et apprendre à mieux vivre ensemble » est criant d’actualité.
Il est des espoirs que chaque éducateur porte en lui pour un monde meilleur dont celui de mettre en œuvre des choses concrètes et porteuses de sens au niveau des valeurs démocratiques et de la « construction » de chaque adulte en devenir.

C. Dechêne

bâche 2015 b

[Top]

L’article du journal l’Avenir sur notre projet du mieux vivre ensemble

L’article de Yves Hurard dans l’Avenir du mardi 24 février 2015 :

 

article

 

« Une école pour grandir et apprendre à mieux vivre ensemble: c’est le slogan adopté par les bambins de l’école primaire Notre Dame de Heusy. Un panneau de grand format, implanté à l’entrée de l’école primaire, rappelle désormais ce slogan retenu par les élèves de l’école primaire à l’issue de longues réflexions en conseil d’école… »

 

 

Lire l’article

 

 L’équipe éducative

[Top]

Evènements du 15 janvier… avec leurs mots

quatrième-c

Toutes les classes de notre école ont échangé ce matin avec leur instituteur/institutrice à propos des événements qui se sont déroulés ce 15 janvier à Verviers.
Trois élèves d’une classe de 4ème année nous font part de ce qu’ils se sont partagés :

 

« Ce 15 janvier, des djihadistes se trouvaient à Verviers. On a présumé que 3 messieurs voulaient préparer un attentat.

Des policiers ont tué 2 méchants et un autre est blessé. La fusillade a eu lieu entre le Palais de justice et la gare. On a parlé en classe de ce qui s’était passé dans notre ville. Ensuite, nous avons fait des dessins pour dire ce qu’on en pensait.

 

On a vu ce que c’était qu’une enquête et un attentat. On a aussi vu ce que c’était que la nationalité et les croyances. On a aussi vu ce que sont les forces de l’ordre, ceux qui protègent les citoyens.
C’est normal d’avoir peur, mais on ne doit pas laisser celle-ci envahir notre vie ».

Valentine, Laure-Lynn et Line

[Top]

Je suis Charlie

JE-SUIS-CHARLIENous avons été particulièrement heureux de voir que certains enfants, nous pensons évidemment aux plus grands de l’école, aient  osé demander à pouvoir parler ou échanger leurs   incompréhensions, leurs peurs ou leur tristesse à propos des attentats à Paris. Que ce soient des informations données par  les titulaires ou des discussions spontanées et informelles, tous les  échanges portaient sur les valeurs de tolérance et de respect. Les  attitudes de nos élèves  témoignent évidemment de leur degré de  maturité et de confiance par rapport aux valeurs que nous défendons tous dans notre école.

L’équipe éducative

[Top]

Mieux vivre ensemble pour une école de la non-violence

2octobre-6

Depuis le mois de mars dernier,
l’équipe éducative et les enfants réfléchissent à
comment mieux vivre ensemble ? Comment faire en sorte que la non-violence puisse prendre le pas sur des comportements agressifs, le manque de respect ?
De nombreuses réflexions et débats ont déjà eu lieu et ce n’est pas fini.

C. Dechêne

 

 

[Top]